Réflexions quotidiennes et prières pour l’heure de la Miséricorde Divine

Vendredi, 27/10/2023

1. Lecture du petit journal

 

A un certain moment un doute survint en moi : ce qui m’était arrivé, n’avait-il pas profondément offensé le Seigneur Jésus ? Comme je ne pouvais le résoudre, j’ai décidé de ne pas aller communier avant de m’être confessée, bien que je me sois immédiatement repentie, car j’ai l’habitude, au moindre manquement de demander pardon. Pendant les jours où je ne m’approchais pas de la Sainte Communion je ne sentais pas la présence de Dieu et j’en souffrais extrêmement. Mais je supportais cela comme une punition pour mon péché. Cependant à la sainte Confession, je reçus un blâme pour avoir manqué la Sainte Communion car ce qui m’était arrivé n’était pas un empêchement pour aller communier. Après la confession je reçus la Sainte Communion et je is le Seigneur Jésus qui me dit ces paroles : « Sache, Ma fille, que tu Me faisais une plus grande peine en ne t’unissant pas à Moi dans la Sainte Communion que par ce petit manquement. (Sainte Faustina Kowalska, Peti Journal, La Miséricorde Divine dans mon âme, 612).

2. Intentions du jour

  • Demandons la grâce d’être conscients de nos fautes et de nous confesser avec confiance,
  • Demandons la grâce de recevoir le Seigneur dans la Sainte Communion avec un cœur reconnaissant,
  • Prions pour nos confesseurs afin qu’ils soient toujours éclairés par le Seigneur,
  • Pour Notre Humanité Souffrante,
  • Pour Les Âmes Du Purgatoire,
  • Pour Les Intentions De La Vierge Marie, Notre Dame De La Miséricorde,
  • Pour Notre Église Catholique,
  • Pour Nos Intentions Personnelles.

3. Résolution du jour

  • Se confesser et communier.
  • Faire La Prière Du Chapelet À La Miséricorde Divine,
  • Respecter La Pratique De La Prière À L’heure De La Miséricorde
  • Accomplir Ne Serait-Ce Qu’une Œuvre De Miséricorde.

4. Prière finale

Ô mon Jésus, je Vous supplie par la bonté de Votre très doux Cœur, apaisez votre colère et montrez-nous Votre miséricorde. Que Vos blessures soient pour nous un abri devant la justice de Votre Père. Je Vous ai connu, ô Dieu, comme source de miséricorde qui apaise la soif de mon âme et lui donne la vie. Oh ! que la miséricorde du Seigneur est grande. Ô mon Bon Jésus, en toi j’ai mis mon espérance et je ne serai jamais déçu. Amen. JÉSUS, J’AI CONFIANCE EN TOI (P.J., 611).

 

 

___________________________

TÉMOINS DE LA DIVINE MISÉRICORDE

École de la Divine Miséricorde
Madrid/Espagne

Livres et articles religieux : Disponible ici.

Faire votre don